top of page

La sagesse d'Evan


ateliers de philosophie pour enfants.
Deux garçons avec une vessie, Joseph Wright of Derby, 1769

Cela va faire bientôt six mois qu’Evan, un petit garçon de 6 ans, vient aux ateliers que j’anime chaque semaine pour des enfants de 6 à 8 ans à la Maison de la Philo.


Je me rappelle la première fois qu'il est venu il avait été assez décontenancé et frustré par les règles de l’atelier.


C’est un petit garçon très intelligent qui a l’habitude d’impressionner les adultes par son esprit et son savoir.


Alors cela lui a fait bizarre quand il a vu qu’en atelier philo il ne pouvait pas monopoliser la parole, s’exprimer sans entraves, mais qu’il devait dialoguer, tenir compte des idées des autres.


« Moi je veux dire mon idée ! »

« Attends, avant de donner ton idée, tu dois d’abord dire si tu as compris ce que vient de dire ta camarade. »

« Mais je voulais dire mon idée ! »

« Je sais, mais là on est en train de réfléchir sur l’idée de ta camarade. Tu diras ton idée plus tard. »


Au départ, il boudait. Puis, au fil des séances, il a commencé à s’habituer à ce nouveau jeu qu’est le dialogue philosophique, il tolérait mieux la frustration.


L’autre jour, j’ai proposé aux enfants d’énoncer des hypothèses pour répondre à leurs propres questions. L’une d’entre elles était « Qui a créé la vie ? » Une petite fille, Chérine, nous a dit qu’elle pensait que c’était Dieu. Je lui ai demandé pourquoi, à son avis, Dieu avait créé la vie. « Parce qu’il a tous les pouvoirs, c’est lui qui décide de tout. »


« Et pourquoi Dieu a-t-il décidé de créer la vie ? »


La question l’a surprise: « Peut-être parce que sans les humains il avait pas de travail, il s’ennuyait. » Chloé lui a coupé la parole en disant que cette idée était nulle parce que, elle, de toute façon, ne croyait pas en Dieu. Je lui ai rappelé qu’on n’a pas le droit de couper la parole à celui qui parle même quand on n’est pas du tout d’accord avec son idée.


J’ai demandé si quelqu’un voulait proposer une autre hypothèse à la question « Qui a créé la vie ? »


Evan a levé la main et a dit « Moi je ne crois pas en Dieu, mais j’aimerais quand même proposer une idée pour l’idée de Chérine. Peut-être que Dieu s’est dit, c’est nul qu’il y ait personne sur la planète, ce serait mieux avec des humains et des êtres vivants, et du coup, il a créé la vie. »


Accueillir l’idée de l’autre, chercher à lui donner du sens, même quand cette idée n’est pas des « nôtres », voilà une preuve de générosité et de maturité intellectuelle. Et une belle leçon de philosophie.

54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page